S'inscrire  | 

Sectes, loges, argent, pouvoir.. Charles Ateba Eyene met le régime camerounais à nu

2012-10-01: Le Messager
 
10236 vues

Si ce membre du comité central du Rdpc dresse la liste des Francs-maçons les plus influents du sérail, il explique aussi la corrélation existante entre l'exercice et l'accès aux postes de pouvoir, la gestion interne du parti aux affaires et l'ascendance de certains de ses camarades dans le sérail. Le nouveau livre de Charles Ateba Eyene fait une intrusion dans les batailles auxquelles se livrent les loges, sectes et autres réseaux au Cameroun.

...
 réaction(s)

A priori, c'est une dédicace au président de la République et président national du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc). Comme une interpellation «Au président Paul Biya qui souhaite que l'on se souvienne de lui comme celui qui a apporté la démocratie et la prospérité à son peuple. Pour que les appels aux jeunes Camerounais à participer à l'essor du pays ne soient pas des slogans creux.»

Dans son ouvrage : «Le Cameroun sous la dictature des loges, des sectes, du magico-anal et des réseaux mafieux : De véritables freins contre l'émergence 2035 (la logique au coeur de la performance)», l'auteur, indique que le président de la République et président national du Rdpc à grand intérêt à s'attaquer vigoureusement à ces maux qui se sont «dangereusement» enracinés dans notre société et l'empêche de décoller. Des raisons pour ce militant du parti au pouvoir d'affirmer que, «si tu n'es pas dans une loge, quoi que tu fasses, on ne te vois même pas.»? Sous forme de réponse, l'auteur pense que la logique existentielle au Cameroun se décline en «souffrir et faire souffrir ». Alors, «Faut-il comprendre les comportements et agissements de nombre de nos frères et de nos soeurs face à nos misères?» Une invite à peine masquée à faire le choix entre «vivre à genoux devant des hommes ou alors devant Dieu».

L'acte de solidarité intellectuelle que signe Pascal Messanga Nyamnding n'en dit pas moins. La préface du Docteur en Sciences politiques apprend au lecteur que le Cameroun est sous l'emprise des loges. «Lorsque l'élite civile, militaire et politico-administrative est engluée dans les réseaux abominables, diaboliques et pouvoiristes, le Cameroun deviendra-t-il émergent à l'horizon 2035» ? L'interrogation du préfacier de l'ouvrage positionne ce travail comme le miroir de la crise de l'Etat et des maux multiformes qui minent notre société à des degrés divers. C'est une contribution à la connaissance du système politique camerounais, au rôle des institutions, à la problématique de la bonne gouvernance et à la maîtrise des mécanismes de promotion des cadres et autres personnels dans les administrations camerounaises. Des raisons de comprendre comment, au Cameroun, «La compétence s'apparente, de plus en plus, à un délit de coupable de non-adhésion à un réseau diabolique». Pourtant, ni l'auteur, ni le préfacier, encore moins le rédacteur de la postface, André Yinda Yinda ne cachent pas leur appartenance au Rdpc, «le parti au pouvoir».

«L'évangile de Satan et les rationalités occultes»

C'est un regard «interne» qui est jeté à travers les 21 chapitres qui constituent le livre, «Le Cameroun sous la dictature des loges, des sectes, du magico-anal et des réseaux mafieux.» Le livre-témoignage de Charles Ateba Eyene propose des comptes rendus d'investigation et des réflexions. Rose-croix, Franc-maçonnerie, Evu (la sorcellerie chez les Betis, Ndlr) et autres cercles, tel que pratiqués à la camerounaise y sont décryptés.

Ancien ministre secrétaire général de la présidence de la République, aujourd'hui incarcéré dans le cadre de l'opération Epervier, Marafa Hamidou Yaya paye-t-il le prix de son appartenance à certains cercles ?

Est-il adepte des pratiques magico-anales ?

Que s'est-il passé le 21 août 2006 à l'hôtel Hilton de Yaoundé, lorsque le jeune Narcisse Olivier Djomo Pokam y a été défenestré, le rectum ensanglanté ?

Au-delà de la forte évocation du président de la Chambre de commerce, de l'industrie, des mines et de l'artisanat (Ccima) de l'époque ainsi que de nombreuses autres personnalités de la République, quel rôle la presse a joué dans cette affaire, comme dans de nombreuses autres que le pays a connues au cours des dix dernières années ?

Assassinat de l'officier Luc Hollong Ngoya (fils d'un haut responsable de la sécurité du chef de l'Etat), en avril 2012 à Yaoundé. Assassinat du magistrat Biakan à Ngon en mars 2011. Décès «suspect» du délégué régional de l'Education de base, Diwouta Mbengue ou encore affrontement «sanglant» entre les ressortissants Balikumbat et Bambalang sont quelques clichés que l'auteur évoque au chapitre des «crimes de sang simple et ceux liés aux rites initiatiques». Des faits et réalités qui fondent l'auteur à entrevoir le Cameroun sous la coupe de «l'évangile de Satan et les rationalités occultes» sont abondamment évoqués par l'ouvrage de Charles Ateba Eyene. «Les ravages liés à la décrépitude de notre société sont innombrables.» L'ouvrage indique que les secteurs les plus touchés par les pratiques magico-anales, les sectes et les réseaux mafieux sont les administrations des Impôts et des Douanes, l'Armée, la Police, Le Rdpc et le Sport.

«L'obédience la plus importante du Rdpc est maçonnique»

«Les membres des loges ont investi le Rdpc étant entendu que se sont les mêmes personnes qui détiennent les postes les plus importants dans la haute administration.» Outre la liste présumés des francs-maçons les plus en vue que dresse l'ouvrage, le livre de Charles Ateba Eyene nous apprend aussi qu'en 1992, pour que le pouvoir ne tombe pas aux mains de l'opposition majoritaire à l'Assemblée nationale, «il a fallu que le Rdpc fasse des combinaisons magiques pour éviter ce scénario».

Tout comme l'auteur de «Le Cameroun sous la dictature des loges, des sectes, du magico-anal et des réseaux mafieux : De véritables freins contre l'émergence 2035 (la logique au coeur de la performance)» que dans la bataille à laquelle se livrent les sectes et loges au Cameroun, «la franc-maçonnerie est plus cotée dans la bourse camerounaise, il est évident que l'obédience la plus importante au Rdpc soit maçonnique.» A ce titre, ce membre du comité central du Rdpc évoque les «non-dits» du dernier congrès du Rdpc en 2011. «La solidarité des fraters a prévalu.» Charles Ateba Eyene indique à cet effet que le réseau franc-maçon dispose d'un fichier fourni de ses adeptes au Cameroun. Tout à côté prospèrent aussi les réseaux de la corruption et ceux établis sur la base de la tribalité. Dixit Charles Ateba Eyene.

A travers les faits évoqués, tout au long de son ouvrage, le Docteur-Ph.D en Communication politique raconte l'histoire d'un «Cameroun en grève».L'évocation d'un mal-être général. Certes, rien n'indique que ce militant, plutôt engagé du Rdpc, ne veuille régler quelques comptes aux apparatchiks du régime et du parti au pouvoir. Les «frustrations» exprimées par l'auteur de «Le Cameroun sous la dictature des loges, des sectes, du magico-anal et des réseaux mafieux : De véritables freins contre l'émergence 2035 (la logique au coeur de la performance)» ont néanmoins le mérite de se fonder sur la perception que de nombreux Camerounais ont de leur pays d'évoquer des faits et, surtout de décrire tout en assumant ses assertions sur la manière dont il est gouverné ainsi que de la qualité des hommes du sérail.

C'est à ce propos que l'auteur indique au dixième chapitre de son ouvrage que, «l'observation de la météo dans notre société ces dernières années signale un climat social très tendu.» Charles Ateba Eyene, à travers son ouvrage pense que «ceux qui ont coutume de comparer le Cameroun à un volcan ne peuvent être démentis au regard de la fréquence des grèves et des faits pouvant entraîner des troubles sociaux dans les différentes villes et villages du Cameroun.»

Joseph OLINGA

«Le Cameroun sous la dictature des loges, des sectes, du magico-anal et des réseaux mafieux. De véritables freins contre l'émergence en 2035. (La logique au coeur de la performance)», Charles Ateba Eyene, Edition Saint-Paul Yaoundé (septembre 2012), 366 pages, 10 000 Fcfa.

 

Commentez avec votre compte mboapages
  • mboa talk, post a comment
    Your comment is too short or too long


 

Commentez avec votre compte facebook



Proverbe du jour

Que celui qui n’a pas traversé ne se moque pas de celui qui s’est noyé

Commenter
Sondage

Selon vous, Charles Ateba Eyene est-il un héros?

Commenter
Actualités les + populaires
facebook
twitter
google+