S'inscrire  | 

Madonna : Elle a été violée quand elle était jeune

2013-10-06: Correspondance
 
1787 vues

C'est un témoignage difficile à propos d'une étape de sa vie qu'elle avait consciencieusement gardée pour elle pendant plus de 30 ans que Madonna livre dans une tribune du prochain Harper's Bazaar.

...
 réaction(s)

C'est un témoignage difficile à propos d'une étape de sa vie qu'elle avait consciencieusement gardée pour elle pendant plus de 30 ans que Madonna livre dans une tribune du prochain Harper's Bazaar.

C'est dans une tribune écrite pour le numéro de novembre du célèbre Harper's Bazaar que Madonna a choisi de confier la terrible vérité concernant ses tous débuts à New York. Des débuts bien éloignés du succès que connait aujourd'hui l'icône et qui lui ont valu de vivre le pire. Car pour la première fois dans sa carrière, la chanteuse révèle qu'elle a été violée alors qu'elle avait 20 ans.

"New York n'était pas du tout ce à quoi je m'attendais. La ville ne m'a pas accueillie à bras ouverts, , écrit la Material Girl avant d'énumérer les diverses agressions qu'elle a subi dans la Grande Pomme. La première année, on m'a braquée avec un pistolet. Puis, j'ai été violée sur le toit d'un building.

On m'y avait traînée avec un couteau dans le dos. Mon appartement a été cambriolé trois fois."
Sans plus s'épancher sur les détails de son calvaire qu'elle avait déjà évoqué dans une interview en 1995, Madonna poursuit son témoignage et raconte la galère pour survivre et tenter des percer dans le monde de la danse, ses peurs, sa motivation.

A cette époque, elle s'est sentie comme une guerrière, que ce soit dans les rues de New York lorsqu'elle devait braver la foule, ou dans son parcours où elle a enchaîné les petits boulots pour payer son loyer. Un esprit et un trait de caractère que la chanteuse de 55 ans a gardés tout au long de sa carrière.

"Je ne m'étais préparée à rien de tout cela dans le Michigan. Essayer de devenir danseuse professionnelle, payer mon loyer en posant nue pour des écoles d'art, regarder les gens me regarder nue. Les défier de penser que j'étais quelque chose que leurs crayons et fusains pouvaient capturer. J'étais rebelle. Déterminée à survivre. A réussir. Mais c'était difficile et j'étais seule, et je devais surtout me défier moi-même tous les jours pour continuer." Des efforts qui ont fini par payer et que la chanteuse ne regrette pas.

© Webnews

 

Commentez avec votre compte mboapages
  • mboa talk, post a comment
    Your comment is too short or too long


 

Commentez avec votre compte facebook



Proverbe du jour

On entend le fracas des arbres qui tombent, mais pas le murmure de la forêt qui pousse

Touareg

Commenter
Sondage

Selon vous, Charles Ateba Eyene est-il un héros?

Commenter
Actualités les + populaires
facebook
twitter
google+